wireframe sur papier

Après avoir entré sa requête sur son moteur de recherche, l’utilisateur se retrouve face à une liste de sites internet. Selon les statistiques, celui-ci risque de cliquer sur les trois premiers sites présentés. Et alors que tous répondent à sa requête, tous ne répondent pas à ses attentes : il y a les sites pensés pour lui, et il y a les autres.

Se lancer dans la création web est toujours une bonne idée. Néanmoins, la clé de la réussite sera de le faire de manière réfléchie à travers un wireframing !

Qu’est-ce que le wireframing ?

Le wireframing est une étape capitale dans la création d’un site web sur mesure, qui consiste à imaginer la maquette fonctionnelle du site. Cependant, contrairement à une maquette graphique, un wireframe fait complètement abstraction de l’aspect graphique et design (polices, couleurs) du site, pour se concentrer sur son ergonomie.

Ainsi, tel un cahier des charges graphique détaillé, le wireframe a plusieurs objectifs, à savoir :

  • Simuler des parcours utilisateurs en matérialisant les étapes de navigation (dynamique d’enchaînement entre les boutons d’action et les différentes pages, succession des écrans…),
  • Affûter les éléments du zoning (dimensions, positionnements, contenus, complétion des champs de formulaires…),
  • Apporter des solutions aux besoins en termes d’ergonomie, de fonctionnalités et d’expérience utilisateur,
  • Valider techniquement le projet (cohérence de l’architecture, faisabilité des fonctionnalités) et le chiffrer en termes de budget de création et de développement.

Les 6 étapes de wireframing

Avoir un objectif clair permet de concentrer ses efforts et d’être méthodique : c’est pourquoi nous vous proposons un wireframing en seulement 6 étapes

Etape 1 : Rassembler ses données

Dans cette première étape qui n’en est pas des moindres : l’amassement de données pertinentes. Il est important de comprendre le persona et ses points sensibles pour savoir où agir. 

Etape 2 : Identifier son flux utilisateur

Cette deuxième étape permet l’identification des flux d’utilisateurs qui mènent aux objectifs que vous vous êtes fixés. Cette phase permet l’organisation des fonctionnalités sur votre page web, dans le but de limiter le nombre d’options et les possibilités d’erreurs. C’est également à ce moment que les membres de votre équipe s’alignent dans une direction spécifique pour concentrer leurs efforts. 

Etape 3 : Déterminer les caractéristiques de votre page

Après l’identification des flux de votre page, il convient de déterminer la structure et les fonctionnalités présentes sur la page. Plusieurs solutions s’offrent à vous en termes d’organisation, sans perdre de vue l’objectif principal d’ergonomie en fonction des recherches effectuées à l’étape précédente.

Etape 4 : Créer le(s) wireframe(s)

La prochaine étape consiste à créer la mise en page réelle de l’organisation des éléments de votre page web. Mon conseil serait de commencer par la mise en page sur papier : c’est rapide et flexible en cas de modification.

Ensuite, similaire à l’esquisse, digitalisez votre maquette avec un logiciel comme Adobe XD ou Figma, dans la même idée de simplicité. Cases, lignes, cercles, textes, images : reproduisez la façon dont vous imaginez votre parcours utilisateur. 

Etape 5 : Tester le(s) wireframe(s)

A ce stade, il convient de faire tester son wireframe aux utilisateurs. L’objectif ici est de collecter des données dans le but de vous aider à affiner votre prochaine maquette avec les retours des utilisateurs. Comprennent-ils comment naviguer sur la page ? Est-ce que la page s’adapte bien aux smartphones ? Où sont les points bloquants ? Sont-ils confus par l’ensemble des éléments présents ?

Etape 6 : Transition vers une maquette

Enfin, transformez votre wireframe en maquette, soit une simulation visuelle du site web final : cette version finale reprend de façon concrète les éléments imaginés du produit final.

By Melene

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *